3 articles aléatoires

 
  FEP : Chasse aux oeufs de Pâques (1222)  
  Ecole : Des nouvelles du voyage scolaire! Bien arrivés! (1439)  
  Début de la saison de pétanque (639)  
   ( nombre de visites )  
 
 

les 3 articles les plus récents

 
  Programme médiévales 2017 (85)  
  Repas médiéval (32)  
  Le programme des médiévales 2017 (122)  
   ( nombre de visites )  
      Découvrir le village    Infos pratiques    Contacts utiles    A propos du site
 

Newsletter / Flash Infos

 
 

Adresse email

 
 

 
 

 
 

Connexion

 
 

Identifiant

 
 

 
 

Mot de passe

 
 

 
 

 
     
 
 
 
La voie romaine
 
Un voyageur et conquérant célèbre en l’an 121, pionnier de conquêtes en Gaule, prénommé Cneius Domitius Ahenobarbus Cneius de la famille patricienne de Domitii (surnommé Ahenobarbus à la barbe d’airain)créé une route qui porte son nom aussitôt construite : Via Domitia.
 
Pour sa construction, les ingénieurs romains recherchaient un terrain solide évitant des travaux trop importants. La voie est alors assise sur le substratum naturel, se combinant avec celle des matériaux locaux disponibles qu’on extrayait si possible sur place dans des carrières aménagées.
 
La via Domitia est la plus ancienne route romaine de Gaule. Elle servit aux déplacements des légions romaines, aux colons romains qui venaient à côté des villes gauloises et des camps militaires (appelés VILLA ou stations militaires), construire des villes, des villages, défricher, tracer des champs et bâtir leurs domaines. Plusieurs de ces stations ou camps militaires sont devenus des villages qui conservent jusqu’à nos jours les traces de son origine VILLA ou VILLE. (Exemples : Villalier, Villesèquelande.
 
De cette conquête de l’ouest, à la fin de l’Empire Romain et par des déplacements de riches patriciens durant 5 siècles, la via Domitia fut l’objet de soins attentifs.
 
La via Domitia demeura pendant près de dix sept siècles, l’épine dorsale de notre région et le lien entre les cités de Rome, l’Espagne-Tolosa.
 
Cet axe, à la fois stratégique, politique et commercial est un témoignage archéologique exceptionnel qui s’étend sur près de 200 km.
 
 
 

Copyright © Commune de Villesèquelande ® - 308576 visites - 3 visiteurs en ligne en ce moment