3 articles aléatoires

 
  Médiévales : les préparatifs (459)  
  Inauguration du chemin de la laïcité en images (1195)  
  Programme médiévales 2017 (533)  
   ( nombre de visites )  
 
 

les 3 articles les plus récents

 
  Flash Infos Septembre 2017 (318)  
  Ripailles de Messire Jeannot (291)  
  Programme médiévales 2017 (533)  
   ( nombre de visites )  
      Découvrir le village    Infos pratiques    Contacts utiles    A propos du site
 

Newsletter / Flash Infos

 
 

Adresse email

 
 

 
 

 
 

Connexion

 
 

Identifiant

 
 

 
 

Mot de passe

 
 

 
 

 
     
 
 
 
Suzanne TASEI
 
Suzanne TASEI

Suzanne Sarrail est née le 14 février 1921 à Carcassonne. Son père, Louis Sarrail, propriétaire-viticulteur à Villesèquelande, habite avec son épouse Madeleine CAZANOVE et sa belle-mère, une grande maison située boulevard Barbès à Carcassonne (c'est aujourd'hui le siège des services de l'Equipement de l'Aude).

La famille s'agrandit 5 ans après avec l'arrivée d'une autre petite fille prénommée Monique.

Suzanne grandit et suit sa scolarité jusqu'au "bachot" à l'Institution Jeanne d'Arc. Sa rencontre avec Louis TASEI, médecin militaire va être déterminante pour son avenir. Pendant la deuxième guerre mondiale, Louis TASEI devient le seul médecin "d'active" à Belfort puis est envoyé à Vesoul et mis en demeure par l'armée allemande de soigner des prisonniers français originaires des Colonies Françaises (Vietnamiens, Maghrébins, Noirs d'Afrique coloniale...) dont les médecins allemands ne voulaient pas s'occuper. Malgré son obligation de résidence à Vesoul, Louis obtient une permission pour venir se marier avec Suzanne à Carcassonne en 1943 et Suzanne effectue des allers-retours entre Vesoul et Carcassonne pour venir rejoindre son époux.

Leur premier enfant Jean-Noël naît en 1944. Quelques temps après, le débarquement des alliés en Normandie libère Louis de son obligation et Suzanne et son enfant redescendent en train de Vesoul à Alzonne au bout d'un périple qui dura plusieurs jours. Louis, après avoir intégré l'armée de Libération doit se rendre en Allemagne.

Ses parents étant venus vivre à Villesèque, Suzanne et son fils viennent trouver refuge dans la maison paternelle pendant un an ou deux, jusqu'à ce que Louis trouve une affectation à Bordeaux. D'autres enfants viennent enrichir la famille : Jacques, né à Carcassonne en 1947, décédé accidentellement en 1964, puis deux autres fils nés à Bordeaux, François en 1949 et Bruno en 1953.

Suzanne suit son mari avec ses enfants à Poitiers où il est muté en 1961. Dans cette ville et cette même année naîtra Anne.

Vint ensuite une courte mutation à Montauban en 1965-1966. Louis envisage sérieusement de quitter l'armée et de se retirer sur les terres familiales de Villesèque tout en exerçant la médecine dans l'Aude, mais une proposition de médecin civil à Bordeaux modifie les projets familiaux durant deux decennies.

Enfin en 1989, après une vie bien remplie, Louis et Suzanne viennent s'établir à Villesèque, dans la demeure familiale. Suzanne s'occupe de sa grande maison, jardine, se procure des moments de lecture, de piano et aussure les leçons de catéchèse. Ainsi les Villeséquois, au hasard de leur promenade dans le village, renouent des liens avec Suzanne et son mari.

Cette vie paisible va malheureusement être bouleversée par la maladie de Louis. En effet, à la suite du nettoyage du grand pigeonnier, il inhale la poussière dégagée par les fientes des pigeons, lui occasionnant maintes complications pulmonaires et rénales qui ont déclenché petit à petit une diminution de sa vue et de sa santé physique, compensée autant que faire se peut par le dévouement et l'assistance de son épouse jusqu'à sa mort survenue en 1999.

Depuis Suzanne vit dans sa grande maison avec le concours de quelques aides dévouées. Ses enfants, petits-enfants et arrière petits-enfants viennent la visiter régulièrement.

A cause de son grand âge, sa motricité est diminuée et sa mémoire faillit souvent mais elle conserve toujours belle allure et une aimable douceur dans ses yeux.

Colette DENAT

Suzanne TASEI nous a quittés au mois de mai 2016.

 

 
 
 

Copyright © Commune de Villesèquelande ® - 322521 visites - 1 visiteur en ligne en ce moment